Sélectionner une page
Comment rédiger rapidement son registre RGPD (facile, je le donne)

Comment rédiger rapidement son registre RGPD (facile, je le donne)

​Comment rédiger rapidement son registre RGPD (facile, je te le donne)Ou comment se mettre en conformité RGPD sans en avoir l’air…
le sujet le moins sexy de 2018, c’est clair.Qui a envie de se lancer dans les procédure, la paperasse… c’est toujours long, on perd du temps et les infos sont parfois contradictoires.
Au début j’ai pensé : « encore un règlement fait pour les grosses structures et qui ne tient pas compte de nous, les artisans et petites entreprises ! »
Et puis j’ai commencé à m’y intéresser… ça n’a pas été facile.Quiconque a déjà travaillé avec moi sait que la paperasse… c’est vraiment pas mon truc !
Mais ça y est, j’ai compris et franchement on fait toute une histoire de ce RGPD.Vous allez voir, quand on est une petite structure, c’est facile de remplir son registre !

Déjà il faut comprendre que en tant qu’entrepreneur vous possédez des données.
Oui oui des données : votre répertoire de contacts, avec des données de personnels, de clients ou de fournisseur. 
Votre ordinateur ou téléphone sont remplis de données « personnelles ». 
Vos fiches de payes et factures SONT aussi des données personnelles.Et c’est bien cela que le Règlement Général sur le Données Personnelles de l’union européenne vise : les données personnelles stockées numériquement !

Comment mettre en place le RGPD dans une petite société

Comment mettre en place le RGPD dans une petite société

Pourquoi le « A4 » mesure-t-il 21 x 29,7 cm ?

Pourquoi le « A4 » mesure-t-il 21 x 29,7 cm ?

Pourquoi le papier de l’imprimante fait 21 x 29,7 cm ?

Pourquoi pas un nombre rond ?

Pourquoi le papier « A3 » a une taille plus grande malgré son chiffre plus petit ?

Il y a les explications qui se transforment en cours de math :

« Tout simplement. C’est un classique des mathématiques de classe de 3e : trouver L et H tels que √2 x L x H = 1 »

Heureusement à la fin de l’article de France Info vous trouverez une explication plus simple et facile à comprendre

Merci Philippe Vandel.

Spoiler : tout part du A0, un format papier de 1 m2

Choisir son nom de domaine

Choisir son nom de domaine

Tout d’abord : qu’est ce qu’un nom de domaine ?!
résumons ainsi : le nom de domaine c’est un peu comme votre boite aux lettres,
la maison est votre hébergement et la déco intérieure c’est votre site internet.
Vous devez payer chaque année le loyer de votre maison/hébergement ET renouveler le nom de domaine ou l’adresse s’effacera !
Par contre, en ce qui concerne la déco, c’est vous qui voyez.

Maintenant : comment choisir l’adresse la plus parlante à apposer sur sa boite aux lettres ?

1/ Un nom de domaine court et facile

– Court car il sera plus vite tapé
– facile dans sa compréhension et dans son écriture
comme un nom de rue quoi !
petit test : dites le à voix haute à quelqu’un de votre entourage, s’il l’écrit bien c’est qu’il sera facile à taper et donc à retrouver sur un moteur de recherche.

Exemples de facilité :
votre nom + votre profession, ou le nom de votre entreprise ou votre marque…

2/ Un nom de domaine qui amène bon référencement

Le référencement, c’est les critères qui vont vous faire reconnaitre sur le web, comme un panneau indiquerait l’emplacement de votre maison.
Mieux vous êtes référencé, plus haut vous serez dans les résultats des moteurs de recherche.
Dans votre site, et surtout, dès votre nom de domaine, il est très intéressant d’utiliser des « mots-clés ». Ce sont ces mots tapés dans les moteurs de recherche et qui vont amener vos clients jusqu’à votre site… et vous.

Par exemple, votre profession est un parfait « mot-clé » pour vous trouver plus rapidement.
David-Placo-Peintre
BurtinPlombier
RestaurantChezAnne

3/ Connaitre votre clientèle

connaitre ses clients et connaitre leurs besoins, c’est mieux !
Cela permet de savoir ce qu’ils vont chercher sur internet.
si ils recherchent un restaurant : connaissent-ils le nom, l’emplacement, ou une particularité : pizza, mexicain, … ?
Si ils recherchent un électricien, « elecManu » sera moins bien référencé que « ManuElectricite ».

4/ Un nom de domaine avec des chiffres et des tirets… vraiment ?

Les chiffres, pourquoi pas s’ils veulent vraiment signifier quelque chose.
26-07 pour dire que l’on couvre drome et ardèche, peut être, mais JAMAIS, oh grand JAMAIS, si votre nom de domaine est pris, rajouter un chiffre au hasard !

les tirets peuvent vous servir mais il ne faut pas en abuser. Et donc ne pas créer un nom trop long. De plus, entre un clavier Mac et un clavier PC, les tirets ne sont pas placés au même endroit, même si le « tiret bas » s’appelle en réalité « Underscore ».

Si besoin, déposons 2 noms de domaine, l’un avec tirets, l’autre sans (comme web-et-logo.fr et webetlogo.fr)

5/ L’extension de votre nom de domaine

L’extension c’est le .fr ou le .com qui suit votre nom de domaine.
L’extension « .fr » désigne l’espace territorial de la France et vous mets sous la protection de l’afnic (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération)

Il existe de nombreuse extensions, mais les plus connus en France restent le .fr et le .com.
Nous vous conseillons donc ne de pas vous en éloigner sauf si…

Sauf si vous avez des ambitions internationale, n’hésitez pas à nous faire réserver votre extension dans les pays ou vous comptez vous installer EN PLUS du .com.
Ça ne coutes (presque) rien et cela garantie que vous pourrez l’exploiter plus tard.

6/ Un nom de domaine original, mais surtout le votre !

Attention de ne pas prendre la marque d’un concurrent ou d’une enseigne connue !
L’afnic vous protège contre toute usurpation de votre identité, mais elle protège aussi les marques existantes qui n’auraient pas déposées leur nom de domaine.

Attention bis : il peut aussi arriver que votre nom de domaine soit proche d’un autre (même consonnance, même nom, …)
Si votre « concurrent » est diffusé sur des sites internet à fort passage, il aura plus de répercussion que le votre et sera mieux référencé.
Dans ce cas la, nous vous conseillons de modifier votre nom avant de le déposer.

Pensez à tester votre nom de domaine :
1/ sur un moteur de recherche : Google, Qwant, … et voyez ce qui ressort (concurrent, homonyme, …)
2/ Vérifier la disponibilité de celui qui vous convient là : https://www.afnic.fr/fr/produits-et-services/services/whois/

Nous enregistrons pour vous, et à votre nom, le nom de domaine que vous aurez choisi.
Pour cela, nous vous inviterons à remplir une fiche afin que vous en soyez le propriétaire, mais ne vous inquiétez pas, nous le gérerons pour vous.
Avec votre nom de domaine vous aurez aussi votre adresse mail, au nom de votre domaine. Fini les changements de mails avec les changements de box !

Pour aller plus loin :

avec OVH
avec l’Afnic

Les bons outils pour la création de votre site internet.

Les bons outils pour la création de votre site internet.

Connaitre les bonnes formulations pour faire de bons site internet !

Dans le Web, de nombreux outils existent, mais la base est là : Nom de domaine, Charte graphique, UX Design responsive, référencement, …

Que de mots qui vont vous aider à comprendre le web et ses enjeux.

Que d’outils à mettre en place pour un site internet visible.

 

1/ Avoir un bon nom de domaine

Facile à retenir et proche de votre activité (voir article dédié)

 

2/ Créer un site internet qui vous ressemble.

Vous avez une charte graphique : utilisez là .
Vous n’en avez pas ? nous allons créer celle qui vous ressemble.
Votre futur clients, en surfant sur internet doit vous reconnaitre à travers votre site web. Il doit prendre confiance et visualiser ce que vous allez lui apporter.

 

3/ Concevoir un site internet facile à utiliser

Votre site doit être clair et simple d’utilisation. Aujourd’hui c’est une matière à part complète : l’UX Design. Cela signifie que tout doit être mis en œuvre  afin que votre visiteur trouve facilement le renseignement qu’il recherche : services, coordonnées, …

UX peut être traduit par Expérience Utilisateur : la façon dont va se déplacer un utilisateur sur votre site.
Ce site est la vitrine de votre société, l’image que vous renvoyez.

 

4/ Penser au référencement de votre site internet

C’est ce qui va permettre de faire la différence avec vos concurrents et de vous faire apparaitre en tout début de liste de recherche. Aussi appelé SEO (Search Engine Optimization) c’est l’outils pour positionner un site, une page web ou une application dans les premiers résultats naturels des moteurs de recherche.
Voir l’article dédié ou faite confiance à Web-et-logo pour s’en charger car les règles, nombreuses, peuvent changer au rythme des humeurs de Google et autres navigateurs. (mais on sait tous que Google est le plus présent)
Quoi qu’il en soit, réfléchissez bien à vos mots clés (ou faites vous aider par WeL)

 

5/ Ne pas oublier que votre site internet doit vous servir à être contacté

Une fois trouvé sur internet votre futur client doit pouvoir vous contacter.
Pensez-y et mettez bien en avant votre numéro de téléphone ou votre formulaire contact suivant la méthode par laquelle vous préférez être contacté.
c’est tout bête mais regardez bien autour de vous… tout le monde n’y a pas pensé !

 

6/ Une site internet responsive : Késako ?

Votre site doit tenir compte de plusieurs critères dont celui d’être responsive. C’est à dire concevoir un site web afin que son contenu s’adapte automatiquement à la résolution écran qui est utilisé pour le regarder.

On peut également parler de site adaptatif. C’est à dire que sa navigation va s’adapter en fonction de l’écran sur lequel il sera regardé : ordinateur, tablette ou smartphone.

 

7/ Avoir un site internet « vivant »

Cela aide énormément au référencement. Un site mis à jour régulièrement arrive plus facilement en avant dans les recherches sur navigateur qu’un site laissé tel quel 3 ans après sa création.
Mais cela fidélise aussi vos clients. Voir vos nouveaux services, vos nouveaux produits leur permet de constater votre évolution.

 

8/ Développer la vente en ligne -e-commerce- sur votre site internet ?

Et pourquoi pas vous ?!
En France la vente en ligne représentait 72 Milliards d’euros en 2016.
Aujourd’hui tout peut se vendre en ligne : des produits mais aussi des services.
Les solutions sont plus couteuse au niveau du site internet, mais aussi auprès de votre banque ou de votre temps, mais il y a un marché pour tout, ou presque !
PS : n’oubliez pas de mettre vos Conditions Générales de Vente.

 

10/ Très important : les mentions Légales de votre site internet

Ne pas oublier de les afficher, c’est obligatoire depuis 2004 par la loi de confiance dans l’économie numérique.
Elle doivent comporter plusieurs informations :
– La raison ou dénomination sociale
– L’adresse du siège social
– L’adresse e-mail de contact
– Les coordonnées téléphoniques
– Le nom du directeur de publication
– Le nom de l’hébergeur
-…
Web et Logo vous en fournira, vous n’aurez plus qu’a compléter.

Vous savez désormais l’essentiel pour créer votre site web.
Maintenant : que mettre DANS votre site web ?

Site en construction

Site en construction

Vous souhaitez me joindre ?

Vous avez une question ?

Vous souhaitez que j'écrive un article explicatif sur l'un de vos problèmes ?

 

Laissez moi votre adresse mail

Merci pour votre mot, j'y réponds au plus tôt