Podcast Pause Marketing & Développement

Quand on lance un site Web, on espère être vu et reconnu assez rapidement.
Malheureusement, les résultats de la recherche organique ne sont pas immédiats.

Il faut souvent mettre en place différentes méthodes -et d’efforts- pour un référencement au top.
Le SEO est une question de patience, mais aussi de bons outils.
Dans cet article, on va parler de cinq actions à faire au plus vite pour ton site Web.

1/ utiliser les outils de la suite Google

Si tu n’as pas encore de compte chez Google, fais-le immédiatement.
Il te propose gratuitement deux outils essentiels.

Le premier : Google Analytics.
Il présente toutes les informations de la navigation sur ton site, ce qui peut guider ta stratégie de référencement.
Il va te permettre de voir où sont les personnes qui arrivent sur ton site, comment elles viennent et qui sont-elles.
Des données quantitatives primordiales.

Deuxième dispositif indispensable : la Google Search console.
Grâce à la Search Console tu peux retrouver des indications sur le trafic, mais aussi sur tes mots-clés et savoir si ton site contient des erreurs.
Même si ton site Web n’est pas encore au top de sa forme, mais ses outils en place ils te seront utiles.
Tu pourras faire la différence entre les visiteurs qui viennent de site Web, de tes courriels, ou découvrir des choses étonnantes.

accompagnement Booster numérique pour lancer ou relancer sa société

Bienvenue sur la Google Search Console

2/ optimise ta SERP

La SERP, la Search Engine Responses Page, est la page de réponse des moteurs de recherche.

Par exemple, tu tapes un mot-clé dans la barre de recherche.
Tu valides
Et tu vois apparaître une liste de réponses correspondant à ta requête. C’est ça le résultat de la SERP.

Plus de 90 % des gens utilisent Google comme moteur de recherche, donc autant lui faire plaisir.
Quand tu es sur la SERP, que tu as tapé ton mot clé, tu peux aller tout en bas et observer les « recherches associées ».
Ces résultats vont te donner une idée de ce que le public désire trouver par rapport à ce mot-clé.
À partir de là tu peux adapter ton contenu pour répondre à ses « recherches associées ».

Tu peux remarquer qu’il est fréquent que les gens écrivent des questions dans la barre de recherche (Google, Qwant, Ecosia, …). Cela montre à quel point les Titres de tes articles, contenus… au format « question » sont mieux référencés que des ceux comportant des mots-clés de seulement deux ou trois occurrences.
[Voir le papier et le podcast sur les mots-clés de longue traîne]

Si tu trouves les mêmes questions que se posent les internautes sur ce que tu proposes,
Et que tu les inclus dans ton site, le résultat de recherche sera fantastique.

Comme toujours je te dis de te mettre dans la peau de ton client :

  • Quel vocabulaire utilise-t-il ?
  • Quel désir a-t-il en tête ?
  • Comment voit-il ton métier ?

Toutes ces interrogations font partie des choses qu’il va vouloir connaître de toi, avant de te faire confiance et de conclure un achat.

En trouvant leur questionnement, tu peux ajouter du contenu pertinent.

accompagnement Booster numérique pour lancer ou relancer sa société

Tout en bas de la page de la première page de recherche tu as les “recherches associées”

3/ les liens internes (et externes)

Quand on construit un site Web, on parle toujours de faire des liens externes entrant ou sortant.
Un lien externe c’est un lien qui point vers un site « extérieur » : un partenaire, un client satisfait, un fournisseur…

Une sorte d’échange de bons procédés qui amène du référencement à tout le monde.

Un lien interne est un lien qui renvoie sur une page de ton propre site.
Ce genre d’hyperlien d’une page à l’autre est souvent négligé.
Ce qui est fort dommage, car ils sont très puissants pour le SEO (Search Engine Optimisation : Optimisation pour les moteurs de recherhces).
En effet Google adore voir qu’il y a beaucoup de liens, et que tu as compris que tu devais garder captifs tes internautes.

Tu saisis maintenant pourquoi, si tu fais un blog, le maillage interne de ton site doit permettre à l’internaute de naviguer.

Facebook déteste laisser sortir ses adeptes (d’où sa guéguerre avec YouTube).
Il adore les liens qui vont vers des groupes, des personnes… C’est pour cela qu’il te fait sans cesse des suggestions.
Mark Zuckerberg a créé ce réseau social pour rester captif.

Pour ton site c’est la même chose. Tu vas essayer de garder le plus longtemps possibles accros les internautes qui viennent le visiter.
D’une part tu vas permettre à tes clients potentiels de connaître ce que tu fais. D’autre part tu vas montrer à Google que ton site est passionnant puisque les gens restent longuement et parcourt beaucoup de pages.

Imagine que tu vends des T-shirts pour homme et pour femmes. Il est très intéressant que du côté du catalogue homme on puisse accéder au catalogue femme et inversement.
Même si tu ne trouves pas ça très judicieux.

Si tu offres plusieurs prestations, met toujours un lien cliquable ou un bouton pour parvenir au service suivant.
Ne laisse jamais ton visiteur coincé à la fin d’une page, propose-lui constamment d’aller plus loin.

accompagnement Booster numérique pour lancer ou relancer sa société

 

4/ attention à l’arborescence de site

L’architecture d’un site est essentielle pour ton référencement.
De nos jours on dit qu’un internaute qui arrive sur une page prend une décision en moins de 10 secondes.

Tu comprends toute l’importance de Google Analytics.
Quand tu sais d’où viennent tes internautes et ce qu’ils viennent chercher chez toi, tu peux travailler ce qu’ils vont y trouver.
En analysant tes metrics, tu vas pouvoir leur donner, en moins de 10 secondes ce qu’ils veulent.

On sait aussi qu’il faut moins de trois clics pour arriver à ce qu’on pense trouver.
Ne déçois pas ton futur client.

De plus, nous avons tellement l’habitude d’obtenir ce que l’on souhaite rapidement depuis que le zapping existe, qu’on s’attend à la même chose sur un site Web.

Si ce que recherche ton visiteur est au 18e ou 521e clic, jamais il ne l’atteindra.
C’est pour ça que le maillage interne d’un site est très important.

Pense toujours à faciliter la recherche de l’internaute.
Sachant que le module recherhce (avec la loupe) n’est pas adapté pour un site Web, car il peut renvoyer sur tout et n’importe quoi.
Toi aussi tu as déjà obtenu 158 pages de réponses ? Est-ce bien raisonnable ?

Ton site doit être simple, commode à utiliser, donner instantanément la réponse à celui qui vient la chercher.

Dans le Web on appelle ça enlever des frictions.
C’est-à-dire éviter que l’internaute ait à se trouver sans réponses ou à chercher trop longtemps une solution.

Aujourd’hui il existe des milliers d’autres réponses à son problème sur le Web.
Pourquoi perdrait-il du temps sur ton site ?
S’il ne trouve pas sa réponse immédiatement il ira voir ailleurs.
Simplifie ton site.

accompagnement Booster numérique pour lancer ou relancer sa société

Nombres de résultats sur Google

5/ personne ne va jamais en 2e page de recherche sur Google (ou Qwant, Yahoo, Bing, Ecosia,…)

Quand tu fais une requête, Google t’annonce fièrement combien il y a de résultats.
Sauf que toi, ce qui t’intéresse, c’est uniquement les résultats de la première page.
Quand on arrive en bas de la page, le taux de clics est quasiment à zéro.

Le but est donc de faire passer ton site en page 1 de la SERP.

Pour cela tu as toutes les solutions vues précédemment et aussi la transformation d’URL.
Tu peux ajouter autant de pages que tu veux sur ton site avec une URL qui contient des mots-clés puissants. C’est là où le blog peut te rapporter gros : tu peux créer autant d’articles (bien ciblés) que tu le souhaites.

Quand un internaute ne trouve pas sa réponse sur la page numéro un de la SERP il va modifier sa recherche. (et tu fais pareil)

C’est à ce moment-là que Google Trends rentre en jeu.

Cet autre outil gratuit va te permettre de découvrir quel mot est le plus convoité dans le monde, en France ou dans ta région.

En mixant ton Google Analytics, la Google Search Console et Google Trends, tu peux voir ce que les utilisateurs sollicitent le plus. Et donc créer un, ou plusieurs, articles spécialement conçus pour remonter en première page de la SERP.

Ce mot-clé de longue traîne, tu pourras l’utiliser dans ton sujet, dans tes titres H1, mais aussi directement dans ton URL (comme le propose WordPress).

Attention, si tu essayes de te classer sur un terme qui à un volume de recherche très élevé, ça devient vite très compliqué.
Souvent il faut aller plutôt vers des quantités de recherche moyenne ou faible pour attirer l’attention.

Pense toujours à écouter ton public, parler d’eux et non pas à leur proposer tes services à tout prix.

Quand les gens sont sur Google, ils recherchent une réponse à leurs questions.

 

Trois points à retenir pour un référencement naturel rapide

Les trois choses les plus importantes à retenir sont donc :

  • Créer ton compte Google Search console Google Analytics et Google trends
  • Revois l’architecture de ton site. Promeus les pages les plus importantes pour tes visiteurs et pense au maillage interne.
  • Réponds aux questions que les internautes se posent et qui concernent ton activité.

J’espère que cet article te permettra de faire progresser ton site jusqu’à la page 1 de la SERP.

Pin It on Pinterest

Share This