Témoignage : cocréation du site web de David, Coach RNCP.

Témoignage : cocréation du site web de David, Coach RNCP.

Merci à David pour son témoignage après la cocréation de son site web.

Avec ce coach, certifié RNCP, nous nous étions déjà rencontré pour parler de la façon de se faire connaitre. En effet, après plusieurs années à se former pour accompagner les autres, David avait besoin de comprendre comment les réseaux sociaux fonctionnent. Et il a bien réussi !

Aujourd’hui il cartonne sur linkedIn et donne des formations dans toute la région Rhône-Alpes. De Lyon à Grenoble il forme le personnel soignant… et il avait besoin de mieux faire connaitre ses spécificités grâce à un site web. Mais voilà… il s’était déjà lancé dans l’aventure de la création de site internet et il nous raconte là ces débuts de « galère ».

C’est la raison pour laquelle il m’a contacté : améliorer sa visibilité grâce à un site web.

Ce qu’il souhaitait c’était créer un site ET comprendre comment ça fonctionnait.

En effet, on a beau faire un site internet, si on ne l’alimente pas, Google va vous classer au fin fond de sa SERP. Nous avons donc vu ensemble les mots-clés, les bases du SEO et la création de page et d’un blog (à venir).

Il décrit très bien le process de l’accompagnement que je propose… et qui lui a convenu.

Voici comment David à vécu la cocréation de site web :

David Coach RNCP page d'accueil de son site web co-réalisé avec Anne Burtin Création
Page d’accueil de son site web coréalisé avec David, Coach RNCP

Voilà le témoignage très complet de David, coach RNCP pour notre co-création de site avec WordPress.

Comment faire un site internet quand on n’y connaît rien ?

Il y a quelques mois, j’ai essayé de faire mon site internet seul. Je ne suis pas un pro de l’informatique, mais je me dépatouille. Je pensais donc pouvoir me débrouiller seul. Après tout, j’avais un blog il y a quelques années donc ça ne devrait pas être si compliqué que ça.
Me voilà donc parti dans l’aventure.
Alors, voyons voir… Je tape sur mon moteur de recherche préférer « comment créer son site internet ».

Aïe première étape, il me faut choisir un nom de domaine. Mince comment on fait ? 9a y est, trouvé. Je remplis le formulaire. Premier mot de passe.
Ah et il me faut un abonnement WordPress. Bon, allons-y. Deuxième formulaire, deuxième mot de passe. Et c’est quoi toutes ces questions ??? Pff je ne sais quoi répondre.
Allez, nouvelles recherches sur internet pour y voir plus clair. Plus d’une heure derrière l’écran et je ressors encore plus embrouillé qu’au départ. Je n’y comprends rien. C’est quoi tous ces sigles, ce vocabulaire ? De quoi ils me parlent ?


Bon on verra demain j’aurai peut-être les idées plus claires.
Finalement, une semaine s’écoule. Pas très motivé pour m’y replonger. J’en ai mal à la tête rien que d’y penser.
Bon petit coup de fil à un ami. Il pourra sûrement m’aider. Quelques conseils et hop ça redémarre. Ah ben non je cale. Il me disait quoi déjà ? Par quoi il faut commencer déjà ? Mince, je me souviens plus. Et c’est quoi ce charabia ? Mailpoet ? Complianz ? Faire une arborescence ? Je n’y comprends rien.

David Coach RNCP -installation du RGPD sur son site WordPress
Installation du RGPD sur le site WordPress de David, Coach RNCP


J’avance peu et déjà 2 heures que je suis dessus. Allez c’est bon pour aujourd’hui je verrai ça plus tard. D’autres urgences à faire.
Les semaines passent. Je m’y remets. Euh c’est quoi déjà le mot de passe ? Allez, mot de passe oublié, réinitialisation…
Ah ça y est j’avance, mais bon j’ai dû reprendre ce que j’avais déjà fait, je m’étais planté. Ah et des mises à jour. Mince. Et puis c’est long quand même toutes ces étapes, toutes ces inscriptions.

Bon et maintenant… de quoi je veux parler ???

Et comment je mets tout ça en page ?

Et puis ce n’est pas très joli ces couleurs que j’ai choisies et comment on les change d’ailleurs ??? Grrr c’est pas clair c’est pas clair du tout.

Voici comment j’ai débuté la création du mon site internet. Du temps, de l’énergie, beaucoup de stress et peu de résultats… pas très rentables tout ça.
De plus, je n’avance pas et mes autres projets prennent du retard.

Vu toutes ces galères et le temps perdu et si je prenais, contacte avec un pro ?

Ça me coûtera un peu d’argent, mais au moins je vais avancer concrètement et efficacement. Et puis c’est un investissement pour l’entreprise après tout.
Il y a quelques mois, j’avais rencontré Anne BURTIN chez une amie coach. Elle l’avait aidé à faire son site internet. Pas mal du tout d’ailleurs. J’aime bien les couleurs, la mise en page et puis il est simple, clair.

Le temps de retrouver ses coordonnées et hop je contacte Anne :
« Salut, Anne, tu m’accompagnes pour la création de mon site internet » ?
« OK de quoi as-tu besoin ? »
« Ben de tout, j’ai essayé quelque chose, mais je n’avance pas et je ne comprends plus ce qu’il faut faire »
« Laisse-moi voir… Oula, mais qu’est-ce que tu m’as fait ??? il faut tout reprendre »
« Ah… je crois que j’avais vraiment besoin de ton aide. OK je prends le pack comment construire son site web avec WordPress, rester maître et le faire évoluer dans le temps avec Divi. »

Après un redémarrage sur de bonnes bases, nous avons enfin pu démarrer concrètement.

Autant dire que j’étais bien content qu’Anne s’en charge, car je ne savais pas ce qu’il fallait faire et je n’avais surtout pas la motivation pour m’en occuper. Merci Anne ^^

accompagnement à la réalisation du site web de David ,Coach RNCP
Accompagnement à la réalisation du site web de David ,Coach RNCP

Anne m’a ensuite accompagné à chacune des étapes.

Et j’ai pu progressivement avancer vers une plus grande autonomie afin que je puisse continuer à faire évoluer le site en toute indépendance. Et il m’en a fallu du temps. Heureusement, Anne savait me rebooster et je la remercie pour sa patience. Elle a parfois dû m’expliquer les choses plusieurs fois avant que je comprenne et que j’adopte les bons réflexes : « David pense bien à renommer tes images pour le référencement ! »

D’ailleurs, les différents outils d’accompagnement m’ont aidé à y voir plus clair :

Des vidéos ludiques pour me familiariser avec les outils et le vocabulaire WordPress. Le petit plus c’est que ces vidéos restent accessibles et consultables à vie. C’est top pour y retourner en cas de besoin.
Des vidéos complémentaires et personnalisées qui décrivent pas à pas les différentes étapes.
Des rencontres régulières par visioconférence pour faire le point et répondre à mes questions.
Des échanges de mails réguliers avec des points d’étapes clés à réaliser.

Aujourd’hui, je suis fier du résultat et de tous mes apprentissages.

Bref, j’ai beaucoup apprécié l’accompagnement personnalisé proposé par Anne. Sa disponibilité et ses réponses claires m’ont permis de devenir plus autonome. Et avec une petite touche d’humour et de bonne humeur qui en fait un plus très appréciable.

Alors franchement évitez-vous du stress et des galères. Faire un site internet c’est un métier alors faites appel à une professionnelle sympa et efficace 😊.

Le site que David gère désormais seul : https://davidmichalet.com

Pour faire comme David, rendez-vous ICI

création site web seule
Apprendre à créer son site avec WordPress
Comment obtenir plus de vue sur ton compte Instagram ? En créant reels évidemment !

Comment obtenir plus de vue sur ton compte Instagram ? En créant reels évidemment !

As-tu remarqué ?
Instagram a beaucoup changé ces derniers temps. Tellement qu’on se retrouve perdu dans un fil plein de suggestions.
Voyons ensemble les étapes pour conquérir de nouveaux abonnés et comment créer ses reels avec Instagram.

Qu’est-ce que l’un REEL ? (Prononcé rile)

Il s’agit en un format vidéo de 90 secondes max.
En anglais ça veut dire « bobine » donc film.
Au départ c’était juste une vidéo plutôt marrante.
Instagram ,qui a vu fuir les créateurs de contenu vers tik tok, a cherché à reproduire le même genre de mini movie divertissants.
Instagram a enrichi ses reels dernièrement. Déjà grâce à une interface plus complète on peut directement faire du montage, ajouter de la musique, du texte…
Ensuite parce que tout le monde peut faire de la vidéo !
Nous avons tous en main un smartphone qui nous permet d’éditer des vidéos de bonne qualité sans forcément passer par des spécialistes du montage ou du son. On verra plus loin que c’est très important.

Pourquoi faire des reels sur Instagram ?

Même si ce format n’est apparu qu’en 2020, force est de constater qu’en 2022 il occupe 20 % du temps des utilisateurs quand ils sont sur Instagram. Et près de la moitié des comptes ont déjà interagi avec un reel.
Si Instagram renforce son positonnement sur les vidéos, c’est que la firme de Meta compte bien dépasser TikTok sur ce créneau. Ça signerait le retour des créateurs au sein du groupe.

Car oui, Facebook et Instagram, en demandant aux professionnels de créer des comptes adaptés les avaient bridés en minorant leur visibilité.
Les créateurs s’étaient alors tous rués vers un conçurent tout petit à l’époque et qui ne cesse de grandir aujourd’hui : Tik Tok !
Voilà pourquoi aujourd’hui Instagram mise sur la vidéo courte : damer le point a ce nouvel adversaire.

Ne pas intégrer les reels dans ta stratégie Instagram serait une grosse erreur.
De nombreuses fonctionnalités surgissent régulièrement. (si tu n’es pas encore abonné, fais-le vite pour continuer à en apprendre toute les semaines)

Coaching pour apprendre à se faire connaitre sur instagram
Coaching pour apprendre à se faire connaitre sur instagram

Voici 4 recommandations pour créer des reels viraux sur Instagram

On sait maintenant que la vidéo verticale est LE média en vogue sur cette plateforme. Je vais donc te donner quelques tips pour te démarquer et devenir « recommandable ».

(PS. toutes ces astuces sont sur mon fil Facebook et Linkedin : rejoins-moi)

1/𝗜𝗻𝘀𝘁𝗮𝗴𝗿𝗮𝗺 𝘃𝗲𝘂𝘁 𝗾𝘂𝗲 𝘁𝘂 𝘀𝗼𝗶𝘀 𝘂𝗻 𝗼𝗿𝗶𝗴𝗶𝗻𝗮𝗹 !

⛔Non pas quelqu’un avec des couettes sur la tête ou habillées de façon voyante.

✅ Il veut du CONTENU original, du contenu UNIQUE, que TOI seul as produit

🚫À bas la copie, le repost ou qui la vidéo ne se retrouve sur toutes les plateformes

🚩𝗔̀ 𝗥𝗘𝗧𝗘𝗡𝗜𝗥

👉 𝟭 𝘃𝗿𝗮𝗶 𝗳𝗼𝗿𝗺𝗮𝘁 𝘃𝗲𝗿𝘁𝗶𝗰𝗮𝗹 𝗲𝗻 𝟵:𝟭𝟲
= à totalité de ton écran de smartphone
= pas de bordure en haut et en bas
= pas de texte qui recouvre la moitié de l’écran

👉 𝗖𝗮𝗽𝘁𝗶𝘃𝗲 𝘁𝗲𝘀 𝘀𝗽𝗲𝗰𝘁𝗮𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀
Le nouvel algorithme vérifie quand tes fans quittent la vidéo. Donc s’ils partent tous au même moment, ta vidéo à un souci. Travaille bien les 3 premières secondes pour accrocher.
Et travaille bien ton script pour les garder scotchés.
Bien sûr certains vont quitter ta vidéo… mais ce ne seront les moins intéressés par ton service, alors, aucun regret.

👉 𝗧𝗿𝗮𝘃𝗮𝗶𝗹𝗹𝗲 𝗹𝗮 𝗾𝘂𝗮𝗹𝗶𝘁𝗲́ 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝘃𝗶𝗱𝗲́𝗼
Fini les reels filmés à la hâte, non stabilisés, trouble, dans le noir, ou avec des bordures ou des filigranes sur les images😱… Fais attention à ta qualité d’image.
Si tu peux faire des vidéos en haute définition, c’est même mieux.

👉 𝗠𝗲𝘁𝘀 𝗱𝘂 𝘀𝗼𝗻
Le nouvel algorithme va recommander les vidéos avec son.
⚠️ Son ne veut pas dire musique, attention !
Une vraie parole, bien enregistré et audible est un sacré plus.

coaching pour créer des Reels Instagram qui cartonnent

😉 𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗶𝗻𝗰𝗿𝘂𝘀𝘁𝗲𝗿 ses reels 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝘂𝗻 𝗳𝗶𝗹 𝗜𝗻𝘀𝘁𝗮𝗴𝗿𝗮𝗺 ?

Instagram a révélé quelques trucs de son algorithme… et on va en profiter pour taper l’incruste dans le fil de tes futurs clients

Aujourd’hui les reels c’est le format à plus forte croissance. Près de 20 % total d’utilisation de la plateforme se passe à regarder des vidéos.
↗️ Sur la totalité du groupe META (Facebook, Instagram et WhatsApp), la vidéo est le média le plus engageant.

T𝗿𝗮𝘃𝗮𝗶𝗹𝗹𝗲𝗿 𝗹𝗮 𝗿𝗲́𝘁𝗲𝗻𝘁𝗶𝗼𝗻 de tes visiteurs

✅ cherche à garder tes visiteurs le plus longtemps possible sur ta vidéo.
Si tes Reels sont passionnants et que personne ne quitte, alors tu seras recommandé par Instgram.

Dans son communiqué, Insta confirme que les vidéos qui captent l’attention jusqu’au bout sont plus susceptibles de voir leur recommandation augmenter.

Logique
La plateforme souhaite que tu restes scotché à ton fil et va donc privilégier ce qui te fait rester sur Instagram le plus longtemps possible. Du coup il recommande ta vidéo à TOUT LE MONDE 🥳

🚫Les abandons de vidéos peuvent signifier :
soit que le contenu ne plaît pas au spectateur et c’est qu’Instagram a mal visé
soit tout le monde quitte au même moment et là il y a un problème sur la vidéo > il y a un problème de spam, de grossièreté… un truc qui ne va pas plaire du tout à Instagram.

🚩𝗔̀ 𝗥𝗘𝗧𝗘𝗡𝗜𝗥

👉 Concevoir des reels qui parlent à ton public

👉 Créer une vidéo de 90 secondes ou moins.

👉 Penser au timing et capter l’attention dans les 3 secondes… puis « conservez leur intérêt pendant toute la durée de la vidéo. » Bref, créer un vrai storytelling.
😰 Pas évident ?

formation aux Reels Instagram
Si tu souhaites être accompagné pour créer tes premiers Reels, clique ici

3/comment faire pour qu’Instagram recommande tes reels ?

C’est une question cruciale sur Instagram : être vu !
Aujourd’hui on sait que vidéo verticale a une grande part dans le succès de certains comptes.

Comment faire ses vidéos, quels sont les astuces pour devenir recommandable par la plateforme ?

𝗔𝘂𝗱𝗶𝗲𝗻𝗰𝗲 𝗺𝗼𝗻 𝗮𝗺𝗼𝘂𝗿

🗨️ Le message est clair, Instagram a récemment dit :
« Lorsque les gens reviennent régulièrement pour visionner les vidéos d’un compte, nous le considérons comme un signal fort et positif pour la distribution. »

Qu’est-ce que ça signifie ?
👉 Plus ta communauté, tes fans, interagissent avec toi, mieux c’est
👉 Plus les gens s’abonne pour voir tes reels, plus tes contenus ont de chances d’être poussés par l’algorithme.
Il est donc HYPER IMPORTANT de lancer des appels à l’abonnement lors de ton Reel, surtout si tu es en train de construire ta communauté.

😱 Pas de panique si tu n’as pas encore beaucoup d’abonnés, Meta prend aussi en compte les recherches actives. C’est à dire, les recherches de hashtags ou de nom de personne.
C’est la raison pour laquelle ton nom doit être facile, compréhensible, et surtout : facile à taper sur un smartphone.

🚩𝗔̀ 𝗥𝗘𝗧𝗘𝗡𝗜𝗥
👍 Fais grandir ta communauté et vise les abonnements.
👍 Travaille les mots dans ton descriptif, tes hashtags.

reel Instagram : les bonnes pratiques

4e astuce pour démarquer tes reels sur Instagram… et passer dans les recommandations 🥰

Voici le dernier des fondamentaux pour être dans les bons papiers d’Instagram,
En plus du compte « PUBLIC »
Et des contenus en adéquation avec les règles de Meta : pas de nudité, pas de violence, pas de racisme…

𝘂𝗻 𝘃𝗿𝗮𝗶 𝗲𝗻𝗴𝗮𝗴𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 🤝

La phrase est claire : « Nous donnons la priorité au contenu qui suscite des conversations et des interactions significatives entre de vraies personnes. Pour ce faire, nous augmentons la distribution des vidéos qui inspirent les interactions entre amis ou de personne à personne. »

⛔ Instagram ne veut pas seulement des Likes. Les bots sont faits pour ça 😏.

Ce que souhaite la plateforme ce sont
✅ de vraies conversations,
✅ un vrai engagement,
✅ des réponses personnalisées
✅ et une conversation.

Pourquoi ?
Toutes les IA du monde ne peuvent pas (actuellement) simuler une véritable conversation.

Il n’y a qu’à voir tous ces bots qui sont censés te renseigner sur les sites web (la petite fenêtre en bas à droite) et qui ne font que t’énerver 😆

⚠️ Si tu veux vraiment attirer l’attention et engager a conversation, tu peux décider d’aller chatouiller certains points sensibles. Aujourd’hui c’est assez facile de mettre les gens en rogne sur les réseaux sociaux.
Cela amènera du commentaire, voir même de grands débats (ou des insultes)… mais ton image en sera à jamais attaché. ⚠️

🚩𝗔̀ 𝗥𝗘𝗧𝗘𝗡𝗜𝗥
👉 Sois original et unique
👉 Garde l’attention le plus longtemps possible
👉 Fidélise ton audience
👉 Créer de l’engagement sur ton contenu

Si tu souhaites être accompagné.e, clique sur cette image, je t’en dis plus :

Formation Facebook/Instagram : accompagnement personnalisé
Formation Facebook/Instagram : accompagnement personnalisé

Comment arrêter de trop réfléchir et faire enfin confiance à ton instinct ?

Comment arrêter de trop réfléchir et faire enfin confiance à ton instinct ?

Souvent on considère que notre intuition comme peu fiable, voire telle une boule de cristal. Alors qu’elle repose sur une base neurologique profonde et étudiée. Lorsqu’on aborde un choix de manière intuitive, notre cerveau travaille en tandem avec notre instinct. Il évalue immédiatement tous nos souvenirs, nos apprentissages passés, nos besoins personnels ou nos préférences. Il adopte donc la décision la plus naturelle, compte tenu de notre propre histoire grâce à notre instinct.

dans cet article, je te propose quelques stratégies pour remettre ton instinct en marche. C’est un outil de décision utile dans toute carrière, même entrepreneuriale.
Nous allons voir comment distinguer l’intuition de la peur, comment faire des choix, même mineures peut te redonner confiance en toi, comment évaluer nos prises de position et essayer le test du jugement de rapide.
Et apprendre à faire enfin confiance à nos valeurs.

Qu’est-ce que l’instinct et pourquoi lui faire confiance ?

Il existe de nombreux mots pour désigner notre instinct ou la capacité de comprendre immédiatement quelque chose inconsciemment. On peut l’appeler sentiment, flair, inspiration, perspicacité… En d’autres termes, ce sont des réponses ou des solutions qui s’imposent à nous sans expliquer d’où ça vient. Et pourtant nous sommes convaincus de leur bien-fondé.

À l’aire de l’informatique et de l’intelligence artificielle, faire confiance à son instinct d’être humain peut paraître erroné. L’intuition est souvent considérée comme une croyance peu fiable. C’est même un terme utilisé pour désigner ses ressentis au contraire d’un raisonnement.
S’il est vrai que notre instinct peut être faillible, des études montrent que le fait d’associer son intuition à la pensée analytique nous aide à prendre de meilleures décisions. Ces choix sont généralement plus précis et plus rapides. Et en plus, cela nous donne confiance en nous.
C’est particulièrement vrai quand on réfléchit trop longtemps à une problématique ou lorsqu’il n’y a pas de réponse claire, unique et « correcte ». Les soi-disant listes « bien/pas bien » nous apportent des « raisons » de faire ou pas, telle ou telle chose. Tandis que l’essentiel, c’est de croire en soi.

Des enquêtes menées auprès de cadres supérieurs montrent que la majorité des dirigeants s’appuient sur leurs sentiments, en plus de leurs expériences, pour gérer des crises. Même la Marine américaine a investi des millions de dollars pour aider ses « marines » à affiner leur sixième sens. Précisément parce que « l’instinct de survie » supplante l’intellect dans des situations intenses, comme sur un champ de bataille.

Arrete de trop penser et fais confiance en ton instinct
Article : Quel est le meilleur moyen de lancer ta société : arrête de penser et agis !

Que dit la science sur les intuitions ?

La croyance populaire veut que les intuitions soient le fruit du hasard, en fonction de nos sentiments, de la couleur du ciel ou de l’humeur du jour… Or elle a une base neurologique profonde.
Les scientifiques appellent notre estomac le « deuxième cerveau ». C’est effectivement un vaste réseau neuronal avec près de 200 millions de neurones qui tapissent l’ensemble notre tube digestif. Ce nombre de connexions est supérieur à celui de la moelle épinière, ce qui témoigne d’une incroyable capacité de traitement d’information de la part de l’intestin.
Lorsque tu prends une décision, de manière intuitive, ton cerveau travaille en tandem avec ton instinct pour évaluer rapidement tous tes souvenirs, tes apprentissages passés, tes besoins personnels ou ton vécu. Ensuite il détermine ce qui est le plus sage compte tenu du contexte. De cette manière, l’intuition est comme une somme de données émotionnelles et expérimentales liées à ta propre vie.
Même si tu n’utilises pas consciemment ton intuition, tu en éprouves probablement les effets au quotidien. Tu te souviens de cette « boule au ventre » que tu ressens quand tu dois prendre une décision importante ? C’est ton intuition qui te parle.
Quand tu dois fais un choix essentiel pour toi, le chamboulement se fait aussi au niveau de l’estomac. Car c’est lui qui va prendre cette décision.

Comment utiliser son instinct dans une prise de décision ?

Certains dirigeants qui s’identifient comme « très sensibles » ont des intuitions plus fortes que la plupart des gens. Mais ils ont aussi été découragés d’utiliser leurs données sensorielles. L’empathie élevée permet de percevoir, voire de traiter et de synthétiser les informations plus profondément. Y compris des indications sur le « monde émotionnel » des autres.
Cela signifie que notre intuition est plus développée que celle de la plupart des autres personnes. Le seul problème est que tu as sûrement appris à dévaloriser et rejeter cette force qui est en toi.

Il est mal vu de lire entre les lignes, de « déchiffrer les autres » et de comprendre leurs sentiments.

La bonne nouvelle est que l’intuition est comme un muscle. Si tu l’as délaissée trop longtemps, tu peux la renforcer à nouveau. Elle peut être entretenue et accrue par une pratique intentionnelle.
Voici quelques moyens de commencer à tirer parti de ton intuition et en faire un outil de décision ultime.

peur ou intuition : comment savoir ce qui nous boulverse ?
Qu’est ce qui guide un.e entrepreneur.e ?

Comment distinguer l’intuition de cette peur qui nous ronge ?

La peur s’accompagne de sensations corporelles dites « de rétrécissement » ou « de minimisation ».

Tu peux te sentir tendu, paniqué, ou désespéré. L’angoisse est une énergie qui peut se caractériser comme si tu essayais de forcer quelque chose. De choisir une option pour éviter une menace, un rejet, ou une punition.
La peur a également tendance à être dominée par des pensées autocritiques. Ce qui va te pousser à te cacher ou à te conformer à ce qu’on attend de toi. C’est ce sentiment qui souvent empêche de sortir de sa zone de confort : la peur de l’inconnu… mais est-ce vraiment de la peur ?

L’intuition en revanche est une énergie « d’attraction ».

Comme si ton choix te faisait avancer vers ton meilleur intérêt. Même si cela signifie prendre un risque ou aller plus lentement que les autres. Cela s’accompagne généralement d’une impression d’excitation ou d’étrange facilité. Physiquement le sentiment instinctif a tendance à détendre ton corps. L’intuition c’est une voie intérieure plus ancrée et sage comme un bon ange.

la méthode des petits pas pour prendre de grande sdécisions

Pour apprendre à te faire confiance, commence par prendre des décisions mineures grâce à ton instinct.

Pour commencer à faire confiance à ton institution, tu peux y aller par petites étapes : choisis une tenue qui t’attire, sans tenir compte de ce que vont dire les gens. Lève la main en réunion sans te censurer. Adopte des mesures rapides et décisives avec de petites conséquences. Tu vas t’habituer à utiliser ton intuition.
En démarrant par des petites actions tu vas atténuer le sentiment d’accablement qu’on t’a inculqué. Tu vas progressivement passer à des décisions plus importantes ou plus difficiles à prendre.

Avec ce genre de petits pas, tu vas accepter ton intuition et renforcer la confiance en toi.

Cette approche est efficace, car elle accroît aussi la tolérance à la détresse, c’est-à-dire la capacité à réguler tes émotions face à l’inconfort.
Quand tu commences à utiliser ton intuition, les choix peuvent ne pas venir rapidement. Au lieu de trop réfléchir, joue la comédie.
Pendant deux ou trois jours faits comme si tu avais choisi l’option A, par exemple, lancer ta boîte. Observe ce que tu qui te traverse l’esprit et ce que tu éprouves. Puis pendant deux ou trois jours suivants, essaye l’option B par exemple de persister dans le parcours professionnel actuel.
À la fin de cette expérience, fais un point sur tes réactions.

  • Quels ont été tes sentiments quand tu songeais à te lancer à ton compte ?
  • Quel a été ton ressenti quand tu pensais rester dans ton choix professionnel ?

Une tendance de « soulagement » ou de « rétrécissement » et de peur devrait se dégager.

Femme devant un ordinateur pour augmenter ta visibilité sur le net
Prends un rendez-vous GRATUIT et augmente ta visibilité sur le net

Comment faire confiance à son cerveau de manière rapide ?

Comment s’appuyer sur une cognition rapide, un découpage en petits pas qui permet à ton cerveau de faire des choix sans trop réfléchir ? Cela va t’aider à renforcer ta confiance en toi et en ton instinct.

Exercice pour apprendre à te faire confiance et écouter tes intuitions

  • Munis-toi d’une feuille de papier et écrit une question sur laquelle tu n’arrives pas à prendre de décision.
  • Inscrit « oui » ou « non » sous ton texte.
  • Laisse un stylo à proximité.
  • Après quelques heures, reviens sur le papier et entoure immédiatement la réponse (non ne relance pas le débat, fais-le à l’instinct)

Ce n’est peut-être pas la réponse que tu voulais voir. Surtout si la question est cruciale. Mais il y a de fortes chances pour que tu aies été amené à choisir honnêtement. Car ce que tu as entouré repose sur tes valeurs.

Ces valeurs fondamentales te représentent. C’est ce qu’il y a de plus important pour toi. Par exemple, la liberté, la famille, la nature ou l’écologie…
Imagine que tu te sens énervé après une longue journée de travail. Tes valeurs fondamentales ont peut-être été bouleversées, déstabilisées ? Si tu sais identifier clairement tes valeurs, tu vas pouvoir repenser à cette journée et comprendre ce qui t’a fragilisé. Qu’est-ce qui n’est pas allé dans le sens de tes valeurs ?
Tu vas déterminer ce qui t’a perturbé et chercher à avoir du recul sur cette situation. Par exemple, tu n’as pas été assez clair avec ce que tu ressens par rapport à une décision à adopter  ? tu n’as pas pris en compte ta valeur « honnêteté » et dis ce que tu pensais.
Cela peut vite devenir épuisant.

Exercices pour apprendre à retrouver intuition

Petit exercice : prendre un moment pour réfléchir à ce que sont tes trois premières valeurs.

La prochaine fois que tu as du mal à prendre une décision, demande-toi : « quelles actions ou décisions se rapprochent le plus de mes valeurs fondamentales ? »
Aller vers ses valeurs aide à dissoudre les tensions qu’il y a au fond de toi. (voir le lien en bas d’article pour connaitre ses valeurs)

Pour finir, sache que l’intuition ne peut pas s’épanouir dans un environnement stressant.

Donne à ton esprit l’espace nécessaire pour vagabonder… et établir des liens. C’est ce temps de rêverie, qui va organiser ton cerveau.
N’oublie pas que si l’intuition n’est pas parfaite, c’est un outil de prise de décision que tu sous-utilises. Essaye ces stratégies que nous avons vues plus haut.
Tu seras surpris de constater que ton instinct est beaucoup plus puissant que tu ne le penses.

Prioriser ses valeurs et se faire confiance
Prioriser ses valeurs et se faire confiance

Pour t’aider :

👉 Comment définir ses valeurs en 13 étapes simples

👉 Prends rendez-vous GRATUITEMENT et nous pourrons parler de tes ambitions en tant qu’entrepreneur.e :

Augmente ta visibilité sur les réseaux sociaux
Augmente ta visibilité sur les réseaux sociaux
Comment vendre quand on souhaite rester gentil ?

Comment vendre quand on souhaite rester gentil ?

Tu es gentil, tu rends service, tu informes les gens, tu donnes beaucoup de ton temps et de ton expertise, mais le problème c’est que tu ne sais pas vendre car tu es « trop gentil”.

Que tu proposes des produits ou des prestations, tu essaies d’être agréable avec tout le monde parce que ça fait partie de ta personnalité. C’est très positif, très encourageant. La difficulté c’est qu’après, tu as l’appréhension qu’ils n’achètent pas proportionnellement au temps que tu passes à les renseigner.

Alors que toi, tout ce que tu veux c’est réussir à vendre en restant gentil. Ton métier tu l’aimes, et tu voudrais rayonner autour de toi… mais comment en vivre quand tu penses ne pas savoir vendre ?

N’importe qui arrive à vendre, sauf toi, c’est à te dégoûter d’être gentil.

Ça veut dire que parfois, plus tu vas octroyer de ton énergie, plus tu vas écouter, plus tu vas répondre, plus tu apportes des solutions… et moins tu as l’impression que cet individu va venir travailler avec toi.
Comme si c’était inversement proportionnel à ton engagement : plus tu donnes moins tu reçois.

Pour conjurer tout ça, tu vas penser à augmenter l’importance de ce que tu proposes. Une qualité de dingue, tu vas bosser des heures pour approfondir et expliquer de manière gratuite les choses :
– Comment se détendre ?
– Où trouver ceci ou cela ?
– Pourquoi faire X à la place d’Y ?

On a une expression qui dit « trop bon trop con ».

Quand tu vois que tes collègues (ou tes concurrents) ne donnent rien et engranges les commandes, ça te rend jaloux.
Pire par moments ils sont même très agressifs commercialement.
Ce que tu ne veux pas forcément devenir.

« Comment ça se fait ?
Ils vendent de la M —- et ça fonctionne ! »

Prev 1 of 1 Next
Prev 1 of 1 Next

Je vais appeler ça le « syndrome du gentil » (et pourquoi il a peur de vendre)

Il n’y a rien de plus beau et que de plus magnifique que d’être adorable avec les gens qui t’entourent.
Tu es agréable, tu vas chercher à plaire et donc tu vas donner de ta personne.
C’est un peu le but de l’existence que d’être gentil.

Et c’est à ce moment-là le début de l’incompréhension : ce n’est pas parce que tu es gentil que ces personnes te doivent quelque chose. Être gentil veut dire que tu donnes sans attendre en retour. Donc comment vendre quand on est gentil ?

Le syndrome du gentil nous communique une fausse idée de la gentillesse... et fausse l’idée de vente.

Aider les gens c’est génial. Partager ton expertise c’est fabuleux. On est tous d’accord là-dessus.
C’est ultra positif
La ou l’erreur fondamentale arrive.
Celle qui va ruiner ta vie et ton humeur : les gens ne te doivent rien !

Si j’aide quelqu’un à faire quelque chose, c’est moi qui le décide. Cet individu ne m’ait pas redevable. C’est une convention sociable qui dit que si je donne un coup de main, la personne en face me doit quelque chose.

Quand je croise ma vieille voisine avec ses sacs de courses, je vais instantanément me proposer à les monter à l’étage, sans attendre un retour. Ce serait un calcul malveillant de ma part de penser que si je portais ces courses, elle me devrait un service en à son tour.
La gentillesse ne donne droit à rien.

Donc si on se repose sur notre générosité pour arriver à faire des ventes il y a un bug.

Bien sûr que cette personne aimable qui va te tendre un tract tu vas le prendre, car elle l’aura fait avec un sourie.
Ou ce monsieur que tu croises à la boulangerie tu vas lui tenir la porte.
Mais est-ce pour autant que tu vas lui acheter quelque chose ?

Être gentil ne fait pas vendre, c’est bien connu.

Évidemment que l’amabilité est indispensable pour vivre dans un monde meilleur. L’erreur fondamentale est de croire que si je donne je dois recevoir.

Ne dit-on d’ailleurs, pas qu’il vaut mieux donner que recevoir ?

Dans notre société on associe ce geste à une sorte de rentabilité, alors que ce n’est pas ça du tout.
Nous ne sommes pas obligés d’être redevables. Ce serait extrêmement toxique.

Ce n’est pas parce que tu solutionnes un problème que tu vas obtenir un « remboursement ». Il n’y a aucune dette.
Si tu apportes des réponses, fais-le de bon cœur, sans attendre un retour.
Ce n’est pas une transaction.

Augmente ta visibilité sur Instagram : prends RDV maintenant
Augmente ta visibilité sur Instagram

La deuxième grosse erreur ds gentils, c’est de confondre leur aide avec la confiance.

Être gentil c’est aider mamie à traverser la route, c’est pousser les gens à performer. Par contre obtenir la fidélité de ces gens-là n’est pas du même ressort.

À la place tu devrais susciter la confiance et prouver ton expertise

Exemple de Dan Kennedy (Magnetic Marketing®) :
Tu déambules paisiblement dans la rue et là une personne — que tu ne connais pas, jamais vu avant- fonce sur toi et te dit « attention vous avez un problème au cœur il faut à tout prix aller vous faire opérer ».
Forcément, comme tu ne connais pas cet individu, tu ne l’as jamais croisé, il te saute dessus alors que tu promènes tranquillement.

Quelle est ta réaction ?
Tu lui dis d’aller voir un psy ou tu t’enfuis.
Cette personne, tu ne l’as jamais croisé, et pourtant elle te donne une indication émotionnellement très impactant, très importante, mais tu ne sais pas qui c’est alors tu files vite ailleurs.

Maintenant si par exemple c’est ton médecin traitant qui t’annonce ça : « attention vous avez un problème au cœur il faut à tout prix aller vous faire opérer ».
La probabilité pour que tu prennes rendez-vous immédiatement chez un cardiologue ou à l’hôpital est beaucoup plus élevée.
C’est pourtant précisément la même phrase.
Sauf qu’elle n’est pas proférée par un inconnu dans la rue, mais par un docteur que tu as déjà consulté.
Ta réaction va être totalement différente.

Cela nous prouve qu’avec exactement le même discours de vente, prononcé par deux personnes distinctes, tu ne le ressentiras pas de la même façon.
Il y a un argument qui ne te touche pas du tout et un message qui va te convaincre alors que des mots identiques ont été utilisés.

Qu’est-ce qui fait qu’un gentil qui t’aide vends moins qu’un expert qui ne donne rien ?

Être aimable et aborder les gens dans la rue pour leur dire qu’ils ont un problème cardiaque ne suffit pas. On doit insuffler de la confiance, comme un médecin, une blouse blanche, donnerait de la conviction à ses paroles.

Savoir vendre tout en étant gentil, est-ce possible ?
Savoir vendre tout en étant gentil, est-ce possible ?

Mais là aussi, la confiance n’est pas tout, être gentil ne fait pas vendre plus.

La sérénité que tu vas inspirer auprès de tes prospects va permettre leur de faire un pas supplémentaire vers l’acte d’achat.
Mais ce n’est pas le combo ultime pour réaliser des ventes.

Les deux choses qui fonctionne le plus c’est
1/ la curiosité, provoquez l’intérêt.
2/ installer une limitation dans le temps
(certains parleront de sentiment d’urgence).

Dans ton offre ne disent pas les choses « brutes », mais suscite de la curiosité. Il ne s’agit pas d’employer des mots « magiques ».
Simplement d’annoncer des vérités, en apportant un petit côté curieux.
Ne dit pas : 1 heure avec moi et vous n’aurez plus peur de rien, mais plutôt :
– Découvrez le pouvoir de la sérénité,
– Comment être apaisé en toute circonstance,
– un moyen efficace pour vous débarrasser de vos craintes

Pour de l’hypnose on voit souvent : « arrêter de fumer sans angoisse » ou « sans sentiment de dépendance » on ne va pas énumérer l’offre, les heures… mais plutôt parler de l’issue bienheureuse.

Il est plus intéressant de détailler ce qu’on va gagner en achetant tel produit, que de comment on va l’obtenir.

Le résultat que tu vas proposer amène de la curiosité. (voir cet article pour en savoir plus)

En ce qui concerne la durée limitée là aussi, sois honnête avec toi-même.
Soit il s’agit de marchandises en stock et donc tu préviens ton futur acheteur qu’il n’y a plus que X produits à l’achat.
Soit c’est un service et tu lui donnes un accès restreint dans le temps. Pour toi ce sera bénéfique, car tu maîtrises le fait de travailler sur cette problématique-là uniquement sur une, deux ou trois semaines.

Pareil quand tu dois faire un devis, annonce toujours une date butoir pour la validation. Ça va permettre à ton client de savoir quand il doit prendre une décision et tu ne te retrouveras pas dans un an avec le même devis enfin signé… et très loin de ta nouvelle réalité de prix.

Il ne s’agit pas de dire aux gens que leur vie va changer, qu’ils vont devenir ultrariche ou atteindre une béatitude éternelle… non tu donnes des éléments de vérité.

On va juste susciter de la curiosité et installer un degré d’urgence pour engager une décision d’achat.

Ce sont deux des plus gros facteurs qui vont pousser à l’engagement.

Peu importe ta personnalité que tu sois gentil ou commercialement agressif, ces facteurs-là entrent en compte dans la prise de décision d’achat.

Arrête de penser que parce que tu es adorable les gens vont venir vers toi.
C’est une erreur d’imaginer qu’il y a une redevance à ta gentillesse.
Sans mentir, le plus honnêtement du monde, tu peux susciter la curiosité.
Ça ne t’empêche pas d’être gentil et de préserver qui tu es.

Avec la curiosité et l’urgence, tu ne te transformeras pas en marchand de tapis. Tu gardes ton intégrité.
Tu n’as pas à faire de promesses en l’air. Tu vas juste métamorphoser des formules classiques en résultat que ton client espère.
Pas de fausses prophéties.
Pas de mensonges.
Pas d’objets brillants à survendre.

Augmente ta visibilité sur Google : prends un RDV gratuit ici
Augmente ta visibilité sur Google

Tu vas utiliser deux leviers qui vont te permettre de transformer les mots en intérêt.

Tu as activé notre côté curieux et incité à un choix clair (oui/non) grâce à la connaissance de ton persona marketing (gros mot expliqué là)

D’ailleurs, les meilleures décisions ne sont-elles pas celles que l’ont prend rapidement ?
Tu le sais très bien quand on te dit que tu as toute la vie pour statuer tu ne choisis jamais.

C’est un intérêt équivalent pour les soldes qui ont une date limite. Les gens se précipitent en début et en fin de soldes. Plus elles durent longtemps, moins les clients achètent. Les semaines intermédiaires ne sont pas très fructueuses.

Tu as énormément d’exemples ou la période d’acquisition est restreinte : promotions, Black Friday, ouverture des magasins et remise certains jours…

Tu peux même proposer, comme le font régulièrement les grandes surfaces, un rabais pour les rendez-vous à des moments précis (mardi ou jeudi en milieu de journée, désertés dans ton calendrier).
Ou un pourcentage de réduction pour le lancement de ton produit/service.
Toujours dans une période donnée, plutôt courte.

Ne vends pas la lune, mais précise comment ton offre va illuminer l’existence de tes futurs clients.

Ne dis pas non plus que « si tu n’achètes pas maintenant ta vie va être ruinée » ce n’est pas la peine d’angoisser les personnes autour de toi.
Juste leur expliquer que ton produit ou ton service est valable actuellement, qu’ensuite il faudra attendre plus longtemps pour revenir dessus ou payer plus cher. Tu vas juste les pousser à prendre une décision : oui j’en ai l’envie, non je n’en ai pas la nécessité.

S’ils en ont besoin, c’est maintenant qu’ils doivent prendre une décision.

Comment vendre ses offres sans se brusquer soi-même ? exemple avec les chambres d'ado...
Comment vendre ses offres sans se brusquer soi-même ? exemple avec les chambres d’ado…

Si tu as des ados, tu comprends tout de suite que si il n’y a pas un ultimatum jamais ils ne passeront à l’acte… et leur chambre sera toujours aussi impraticable.

Avec tes clients tu n’as pas la nécessité d’être si direct. Donner une date de fin d’accessibilité va les aider à adopter la bonne attitude :
– oui j’en ai besoin
– non je n’en veux pas

C’est pour ça qu’il vaut mieux prévoir plusieurs idées dans l’année. Vise des domaines spécifiques ou tu pourras demeurer gentil et bienveillant, garder ton âme à toi.
Reste toi-même dans ce que tu offres à ta clientèle… parsème ce que tu leur proposes de curiosité avec une limitation dans le temps.

Si tu ne veux pas te transformer en commercial, marchand de tapis ou vendeur d’objets brillants, utilise l’appétit naturel de tes prospects à la singularité de ce que tu proposes et pose-leur une limite temporelle pour les aider à passer à l’action.

Quand on est gentil on ne veut pas effrayer son auditoire pour vendre.

C’est souvent ce qui est conseillé dans le mauvais marketing. Soit toi-même. Si tu es gentil et bienveillant au naturel, reste dans cette ligne.
Tu n’as pas besoin non plus de les supplier d’acheter ton produit.
La curiosité est un vilain défaut autant en profiter 😉

👉 Voir la vidéo « Comment vendre quand on souhaite rester gentil ? »

Travaille sur la confiance que tu procures avec ton expertise.

La gentillesse est une valeur humaine, MAIS, tu le vois bien, les foules achètent à n’importe qui : à des gentils comme à des méchants.
Reste toi-même.
Bosse sur la sérénité de ton public avec les compétences qui t’animent.
Et apprends à exposer tes offres auprès de ta clientèle en suscitant leur intérêt.

Utilise leur curiosité et la limitation dans le temps pour réaliser tes ventes et enfin pouvoir vivre de ce qui te passionne.

Souvent je rencontre des gens gentils qui croient que vendre « c’est le mal absolu ». Ils ont peur d’être trop agressifs, trop ceci ou trop cela.

Ils ne se sentent pas à l’aise avec l’idée de proposer un service ou un produit.
C’est normal tout le monde n’a pas la même vision.

Il y a même des personnes qui butent dessus depuis des années. Ils ont de l’or dans les mains, ils essaient de vendre, mais au fond de leur âme pure, ils ont du mal à changer l’image qu’ils ont de la commercialisation.
Ils ont une souffrance.
Souvent un point de vue original, qui ne consiste pas à vendre à tout prix, mais à expliquer davantage ce que l’on procure, suffit à faire basculer les choses.

Formuler différemment ton offre va t’aider à remplir ton carnet d’adresses (ou à vendre).

Ce n’est pas inné et c’est normal d’avoir des difficultés à l’exprimer au départ.

Si tu ne te sens pas capable de le faire seul. e, je coache les entrepreneurs afin de mieux positionner leurs offres.
Notamment à savoir les mettre en avant sur leur site Web.
Aujourd’hui il ne s’agit plus de construire un site, mais de le rendre intéressant pour tes clients.
Avec la formation que je propose, je fais aussi de l’accompagnement pour en communication et marketing.

Deviens plus performant tout en restant toi-même.

Accrocher plus de clients sans vendre ton âme.

Inscris-toi ci-dessous et reçois ton guide gratuit, afin de vérifier si ton site web est assez attractif.
Ou conçois ton propre site web dynamique qui attirera les prospects à toi.

Comment choisir entre Wix et WordPress pour créer son premier site web ?

Comment choisir entre Wix et WordPress pour créer son premier site web ?

Quand on se lance pour la première fois dans la création de sites web, 2 grandes plateformes s’offrent à nous : Wix et WordPress.

Wix, on a en entendu parlé par la publicité, omniprésente. Elle nous vante la conception à 0 € de notre site, facilement et intuitivement.

WordPress, on en entend parler par des gens déjà aguerris au site web… les vrais 😉
Du coup, quand on débute et qu’on veut créer son tout premier site… on imagine que c’est compliqué.

Pourtant la plupart des hébergeurs le proposent déjà installé sur leur plateforme. Serait-ce un signe ?

Face à tout ce qu’on nous dit, notre cœur balance : Wix, incroyablement simple, ou WordPress, ajustable et élémentaire ?
Sauf qu’on entend parler d’« hébergement », de « nom de domaine » et encore de « theme » ou « plugIn »… mais qu’est-ce que c’est que tout cela ?
Du coup, quand on débute dans le web, WordPress semble plus opaque et peut faire peur alors même qu’il surpasse la concurrence.

Quel dilemme : lequel, de Wix ou de WordPress, utiliser pour réaliser son premier site web ?

Wix vs WordPress - construire un site web responsive
Wix vs WordPress – construire un site web responsive

Hébergement : Wix l’inclus, pour WordPress ce sera en plus.

Le coût de la réalisation de votre site web impacte notre prise de décision.
Et donc on bute sur le choix du fournisseur d’hébergement, et donc de la plateforme à sélectionner.
Quand on se lance dans la création, on n’aime pas les mauvaises surprises. On compte chaque centime. Et souvent on ne voit que le prix affiché en négligeant la maintenance, les extensions…

Comparons donc ce qui peut l’être.

Wix est une plateforme où tout est inclus dedans : hébergement, nom de domaine et CMS (constructeur web)… ou pas.

D’après la publicité, très souvent diffusée, tout est gratuit.
Mais en contrepartie Wix affiche sa marque sur tout votre site.
Si vous ne le voulez pas, il faudra payer.
Deuxièmement, si vous optez pour le « tout gratuit », pas question d’avoir un nom de domaine spécifique. Vous serez noyé dans les nombreux sites Nomdedomaine.wix.com/nomdusite.
Votre site est une redirection dans le nom de domaine Wix. Ce qui va vous poser problème plus tard dans le référencement.
D’ailleurs, Wix en « gratuit » ne propose pas les accès à Google analytiques.

Nom de domaine = le nom que vous allez donner à votre site : siteWPfacile ou AnneBurtinCreation par exemple. C’est grâce ce nom que vos clients et Google vont vous retrouver sur le net.

Vous voilà donc contraint de prendre un plan payant afin de bénéficier de votre propre nom de domaine et de supprimer les publicités qui apparaîtraient sur votre site web.
Ci-dessous les prix de juillet 2021, les fameux forfaits Premium.
Chaque plan a des limites, vous pouvez en choisir un pour un mois ou acheter une prestation pour toute une année.

Augmente ta visibilité sur Google : prends un RDV gratuit ici
Augmente ta visibilité sur internet

Avec WordPress vous avez plusieurs choix pour l’hébergement de votre site web.
C’est en général ce qui fait le plus peur à ceux qui veulent créer leur site web seul : comment bien choisir ?

Tout d’abord WordPress est lui aussi gratuit.
Le CMS (la machine qui va faire tourner votre site web) est en licence Créative Commons, c’est à dire accessible à tous. Elle a été conçue et continue à être améliorée par WordPress.org.

Avant d’installer le « moteur » WordPress, vous devez trouver un hébergement pour le faire tourner et décider de votre propre nom de domaine. Vous devez donc aller choisir parmi la pléthore d’offres, laquelle vous correspond le mieux. C’est là que certains se sentent déjà mal.

Hébergement : endroit ou sera stocké votre site web. Il existe de nombreuses propositions française, européenne, américaine… et tout comme les assurances elles sont toutes présentées différemment.

Imaginez que construire votre site web, c’est bâtir votre bureau, le lieu où vous allez recevoir vos clients.
Votre hébergement c’est une maison ou un plateau d’appartement complètement vide.
Votre nom de domaine c’est l’adresse de ce bureau, pour savoir comment vous trouver, un peu comme le nom sur la porte.
Et WordPress serait le super bricoleur qui va poser l’électricité, les murs, la plomberie…
Vous serez un architecte, WordPress et ses extensions vos ouvriers.

Wix vs WordPress - prix Wix
Prix pratiqué par Wix, différents si vous être particulier ou entreprise.

Choisir l’hébergement c’est désigner quel type de maison ou d’appartement vous voulez : sa taille, sa capacité, son évolution dans le temps… tous ces paramètres sont à prendre en compte.


Du coup, dans un premier temps, on va se tourner vers un hébergeur : décider la taille de son appartement. (Pour les maisons individuelles, mieux vaut travailler avec un développeur pour vous aider).
Vous allez voir qu’on peut trouver de superbes appartements, spacieux, lumineux et pour pas grand-chose 😉

Quel hébergeur, et/ou plan, choisir pour WordPress ?

Je vous en propose 3 sûr : OVH, O2Switch, tout 2 Français avec un SAV en français, et Infomaniak, Suisse, avec support en français aussi. Vous pouvez en trouver d’autres, mais ceux-là je les ai testés et… ils sont plutôt bien côté par mes confrères.

Comme vous pouvez le voir, OVH, O2Switch ou Infomaniak présentent des plans avec WordPress déjà installé. Un grand plus qui évite les manipulations en FTP pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec ça.
Attention toutefois, les structures ne proposent pas les mêmes capacités, ni le même nombre de sites ou d’adresses mail.

Chez OVH, il faudra compter avec un site bridé : pas de gros fichiers, vitesse assez lente. Un petit bidouillage dans les paramètres (à faire réaliser par un expert) explosera les limites sous WordPress.
Le SAV, un temps totalement absent, revient peu à peu. Joignable via votre interface ou directement en message privé sur Twitter, assez efficace.

Chez O2Switch, quand vous prenez un hébergement vous avez accès au multisite. C’est-à-dire que vous pouvez créer dans une seule offre, plusieurs sites web.
Le « panel », lieux ou vous allez régler les boîtes mail et DNS, est visuellement simple et facile à comprendre.
SAV exclusivement pas mail, très réactif, mais vous renvoie souvent sur des tutos plutôt que de vous expliquer la manœuvre particulière dont vous avez besoin.

Infomaniak : en train de tester sur ce site même et… j’adooore.
SAV disponible par tchat ou mail. (et quand on a un souci, c’est toujours super agréable d’avoir une réponse rapide)
Divi est inclus dans l’hébergement (on en reparle plus bas, car c’est un sacré gain d’argent)
L’administration (manager) est très claire.
Et ils ont des services associés que je compte bien tester (Cloud, Newsletter, Backup…).
Oui, ce sont les plus chers des 3, mais vous n’avez AUCUN bridage sur votre site et il est plutôt bien noté en référencement, justement grâce à la vitesse de lecture par Google.

Plus un site est rapide à s’afficher, mieux google le référence

Conclusion : beaucoup d’offres différentes, chez Wix comme pour votre WordPress pour créer son site web.

Les points à vérifier avant de choisir :

  • la taille de l’hébergement,
  • la vitesse proposée,
  • le nombre de connexions
  • et les emails, inclus ou pas.

Attention à la politique SAV, car on a toujours besoin d’un bon service après vente. Rien de plus désagréable que de rester coincé avec une question.

Wix vs WordPress - hebergeurs
Les hébergeurs OVH, O2Switch et Infomaniak

Facilité d’utilisation de WordPress versus Wix pour la création de son site web.

En tant que débutant, vous ne voulez sûrement pas passer des plombes à trouver comment ça fonctionne. Heureusement, les 2 CMS ont compris vos attentes et proposent des outils très simples. Petit tour du propriétaire.

Wix et ses puissants outils de glisser-déposer dans son site web

Wix a été pensé pour les débutants. Vous trouverez des images déjà disponibles, beaucoup de polices de caractères différentes et l’interface très facile d’utilisation. Son gros plus : le glisser-déposer. Vous sélectionnez un élément et vous le faites glisser là où vous voulez.
Une interface wysiwyg très intuitive.
(What You See is What You Get : ce que tu vois est ce que tu obtiens)
En fait, chaque élément du site peut être déplacé de cette façon. Je le prends et je le bouge dans la fenêtre.
Je peux rédiger du contenu directement dans ma page. Ajouter des images et les dimensionner avec ma souris.
En cela, Wix offre une expérience utilisateur très agréable.

WordPress est plus ancien, mais se rattrape bien en incluant des éditeurs visuels (Wysiwyg) pour la création de son site web.

Aujourd’hui, WordPress c’est un constructeur de pages : Elementor. On appelle ça aussi un Builder.
Conçu pour faciliter la création de tout le site. Avec les thèmes, il fallait mettre les mains dans le code pour tout petit changement.

Le Builder remplace aujourd’hui le thème. Il existe encore des thèmes, mais qui a envie d’avoir exactement le même salon que son voisin, même disposition, mêmes chaises ?

Augmente ta visibilité sur LinkedIn : prends RDV gratuitemnt
Augmente ta visibilité sur le web

Un thème c’est comme si vous choisissiez une page du catalogue Ikea (par exemple) et qu’elle était livrée telle quelle dans votre pièce.
Pour l’accueil de votre site web, vous sélectionnez le salon X ou Y et hop, il est installé.
Avec un Builder on pourra redésigner la disposition de chaises et des fauteuils. Plus le constructeur de pages sera avancé, plus on pourra faire de transformations : changement de canapé, correction des couleurs, ajout d’armoires… etc.
Personnellement je travaille avec DIVi d’Elegant Theme.
Divi est un builder. Il me permet soit de prendre dans un large catalogue un Layout existant et de les modifier à ma guise, soit de créer ma page comme je l’entends.
Elementor est quasi identique, sauf qu’avec la version « gratuite » les possibilités sont limitées et qu’il faudra passer à la mouture payante pour pouvoir modifier l’ensemble de mes pages comme je le souhaite.

Conclusion :
WordPress a réalisé d’énormes progrès en matière de wysiwyg.
Désormais on travaille directement sur sa page, au lieu de préparer en back office puis de visualiser.
Néanmoins, il demeure moins intuitif que Wix.
Wix peut être pris en main plus rapidement, mais reste moins performant en termes de refontes que WordPress. Tout dépendra donc du temps que vous voulez consacrer à votre apprentissage.
Wix a aussi le gros avantage de fournir une bibliothèque de médias préinstallés.

Construire son site web seul avec WordPress

Style et conception de vos pages web

Wix présente plus de 500 modèles de pages prédéfinis.

Ces layout peuvent tous être transformés avec les outils intégrés.
Vous pouvez agencer à votre guise les pages, ajouter, enlever. Wix a même prévu des prototypes pour différent genre de site : coaching, réparation auto… Le souci, c’est que lorsque vous avez choisi un modèle, impossible de le remplacer. La modification oui, le changement non.

WordPress, des milliers de thèmes gratuits ou payants.

Comme WordPress est un outil collaboratif, des templates/Layout pour tout style de site sont disponibles à peu près partout. Des plus traditionnels, aux plus modernes et innovants. Il existe d’innombrables market place ou acheter des thèmes.
En version gratuite, et fournie dès l’installation de WordPress, il y a le fameux thème Twenty seventeen très classique. Vous pourrez tous les trouver par ici : https://wordpress.org/themes/

Attention toutefois, ils ne sont pas facilement manipulables comme un Builder pourrait l’être. Ils comportent un nombre restreins de style et pour les accommoder, mieux vaut s’y connaître en code. Autre inconvénient, plus vous ajustez ces thèmes, plus ils vont créer des problèmes à la mise à jour de WordPress… ou de leur propre mise à jour. De plus, le support est souvent très limité dans le temps.

Les thèmes payants, trouvables dans ce genre de market place : https://themeforest.net/category/wordpress ont un suivi plus régulier et plus long. Vous pourrez échanger avec le SAV durablement… en anglais la plupart du temps.
Ils sont bourrés d’extensions pour réaliser des carrousels d’images, des formulaires contact…
Ils proposent beaucoup d’options en général.
Quand vous en achetez un, autant ne pas trop le transformer. Eux aussi supportent mal quelques modifications en profondeur.
Attention à bien vérifier que les licences des extensions ne sont pas limitées dans le temps.

Ensuite il y a les Builder, les plus connus : Divi et Elementor

Elementor est désormais en natif sur WordPress, mais en version bridée. Comme tout constructeur.
Un drag and Drop (prendre et déplacer) très performant comme le montre la démo par ici : https://elementor.com/
Néanmoins, pour une version complète il faudra aller acheter ce constructeur de thèmes. Plusieurs plans en US Dollars s’offrent à vous. Il est assez avantageux pour un seul site.

Mon chouchou à moi c’est Divi de Elegant Theme.

Comme un Builder, on se retrouve directement sur notre page pour construire, appeler des modules et les transformer en temps réel. Divi propose plus d’une centaine de Layout, tous avec plusieurs pages et tout modifiable.
On peut vouloir une page d’accueil avec un thème « therapy » et ajouter une page de contact qui nous plaît dans « industry ». Bien que je vous conseille de garder le même thème sur tout votre site.
Librairie Divi : https://www.elegantthemes.com/layouts/
Ses plans sont différents : soit on le rachète tous les ans, soit on en fait l’acquisition une seule fois, à vie, pour plusieurs sites.
Alors oui, il est plus cher que Elementor, mais j’ai une astuce : je passe par Infomaniak comme hébergeur où Divi est inclus.

Grand gagnant de cette confrontation de style : WordPress

Plus de thèmes, beaucoup de styles différents, facilement modulables, choix entre un thème gratuit, payant ou un builder… WordPress écrase Wix sans contestation. Entre la personnalisation et les transformations, votre site web sera plus proche de votre image avec WordPress.

Wix vs WordPress - Divi Elementor
Comparaison des builder Divi et Elementor

Ajout et flexibilité de ces 2 solutions web que sont WordPress et Wix

Lorsque que l’on créer un site web, souvent nous avons besoin de fonctionnalités en plus. Des extensions tierces qui vont nous permettre d’être mieux référencés, avoir un site plus léger… Ces modifications de l’écosystème de base s’appellent les extensions (ou PlugIn) chez WordPress, des applications chez Wix.


Comparons ce que les 2 plateformes, Wix et WordPress peuvent vous proposer pour la création de votre site web.

Wix est livré avec 200 applications.

Ces applications ajoutent des fonctionnalités à vos pages : formulaire contact, Commentaire sous les articles, galeries d’images…
La plupart sont gratuites ou en version incomplètes. Pour que l’application marche entièrement vous devrez passer par la case portefeuille.
Les prix varient en fonction de leur utilisation. Plus vous en aurez besoin, plus vous risquez de payer cher.
Par exemple, pour rendre votre site « full responsive » (parfaitement lisible sur portable), Wix vous propose une option payante. Sans ça ce sont plusieurs heures en plus à bidouiller votre site.
Néanmoins, les applications couvrent bien la plupart des demandes.

Augmente ta visibilité sur le web
Augmente ta visibilité sur le web

WordPress, le gigantisme de l’open source et ces 55 000 plug-ins

WordPress est un CMS Open-Source, c’est-à-dire qu’il est gratuit ET accessible à tous. Pour les développeurs c’est fantastique. Un dicton dit même : si vous y pensez, il existe sûrement un plug-in WordPress qui le rend possible.

À ce jour il y a plus de 55 000 PlugIn, rien que dans la base de WordPress.org.
C’est à dire que Divi, Elementor et autres thèmes ou Builder ont aussi leurs propres extensions.
Formulaire contact complexe, Google Analytics ou création d’accès restreins… tout est développé sur WordPress. Tout est possible.
D’ailleurs beaucoup de grands noms ont exécuté leurs sites avec ce CMS. Ce n’est pas pour rien que près de la moitié des sites dans le monde sont sous WordPress.
On peut quasiment tout faire sans code, en tous cas on peut réaliser de beau site, rien qu’avec tout ce que nous offre les builders.

Et avec Divi, c’est encore plus facile, car il intègre directement quelques extensions bien utiles : formulaire contact à choix multiple, liens vers les réseaux sociaux, A/B testing… et le responsive est inclus. Grâce à son constructeur, nous pouvons décider comment sera vu notre site sur mobile, tablette ou ordinateur. Même si divi le fait pratiquement tout seul, nous pouvons aller fouiller dans les moindres réglages — et toujours sans coder — modifier.

Là encore, les nombreux choix proposés par WordPress en font un champion.

En fait, le plus difficile, c’est de savoir comment on veut notre site. Le large choix que propose WordPress actuellement en fait l’éditeur de site le plus complet et le plus simple à la fois. À condition d’opter pour les bons alliés (plug-in).

Wix vs WordPress lequel choisir pour son premier site web
Wix vs WordPress lequel choisir pour son premier site web ?

Résumé de ce comparatif entre Wix et WordPress.

Je ne vous ai peut-être pas paru très partiale ?
Effectivement, il y a quelques années encore, Wix était la meilleure plateforme pour échafauder son site web. Très intuitive et avec beaucoup d’options cela semblait évident de commencer par là. Mais WordPress et les constructeurs comme Elementor ou Divi se sont mis à simplifier la création eux aussi. Tout le monde a rendu accessible la réalisation de sites web. Un peu d’aide sur la partie technique, la façon de faire et hop, on devient addict à la modification de page.

Combien de temps pour l’imaginer puis développer son site web ?
Je crois que beaucoup de mes clients ne se rendent pas compte des perspectives qu’ils ont lorsqu’ils se lancent dans un site. Ils se brident quant aujourd’hui les possibilités sont infinies. C’est pour cela que je les épaule au quotidien à trouver des solutions qui leur ressemblent.

Pour la mise en place d’un site web, comptez… le temps qu’il faudra.
Certains sont sûrs d’eux et foncent, d’autres, plus hésitants, reviennent sans cesse sur ce qu’ils ont réalisé… pour mieux performer.
Modifier et ajuster jusqu’à ce qu’on en soit fier.

L’autre avantage de WordPress, c’est que votre site grandira avec vous. Commencez petit et faites-le croître avec votre société. Vous avez un plancher sans limites, vous pouvez rajouter des pièces, des bibliothèques complètent…
Les seules limites sont votre nombre de visiteurs en même temps.
Je vous les souhaite considérables.

Tu veux créer ton site sous WordPress, mais la technique te fais peur ?
Tu voudrais un coup de main pour un site web pro que tu maitrise TOI (et pas l’agence qui va te couter un bras ?)

C’est par ici que ça se passe :

Création de sites web remarqués & remarquables

Accompagnement Site Web
Accompagnement à indépendance pour la création de son Site Web

Quel est le meilleur moyen de lancer ta société : arrête de penser et agis !

Quel est le meilleur moyen de lancer ta société : arrête de penser et agis !

Prev 1 of 1 Next
Prev 1 of 1 Next

Mindest d’entrepreneur : le pouvoir de la pratique face a la pensée.

Nous poursuivons tous des objectifs que nous voulons atteindre dans notre vie.
On peut souhaiter apprendre une nouvelle langue, manger plus sainement, perdre du poids ou lancer sa société.

On voit fréquemment l’écart entre notre situation actuelle et celle que l’on voudrait obtenir.
Et on s’imagine souvent que c’est un manque de connaissances.

C’est pourquoi on va lire des articles, acheter des formations, des livres qui vont nous parler de ce que l’on désire devenir.
Nous supposons que si nous connaissions la meilleure stratégie, ce sera plus facile de décrocher de meilleurs résultats. Et nous assimilons un meilleur résultat à de nouveaux savoirs.

Ce que je réalise cependant c’est que de nouvelles connaissances n’entraînent pas forcément de meilleures situations. En fait apprendre quelque chose peut aussi être une perte de temps si ton but est de progresser.

Dans son livre « the practicing mind » (l’esprit pratique) Thomas Sterner explique la différence qu’il voit entre la pratique et l’apprentissage.

« Lorsque nous pratiquons quelque chose,
nous sommes impliqués dans la répétition délibérée d’un processus avec l’intention d’atteindre un objectif spécifique.
Les mots “délibéré” et “intentions” sont essentiels ici,
car ils définissent la différence entre pratiquer activement
quelque chose et l’apprendre passivement. »

Pour nous, comprendre ou mettre en pratique quelque chose de nouveau est perçue comme similaire. Mais Thomas Sterner démontre que la compréhension ou la répétition d’un processus ne mène pas au même point.

Penser ou agir : deux méthodes qui donnent des résultats profondément opposés.

Disons que mon but est de devenir plus dynamique, plus sportive. Je peux chercher de nombreux bouquins ou directives sur la toile. On en a à foison.
Néanmoins si je ne passe pas à l’entraînement je ne serai jamais plus endurante et prête à gravir des sommets.
La pratique va me permettre d’acquérir la musculation nécessaire.

Si mon objectif est de développer ma société, je peux trouver des dizaines d’articles ou de livres qui vont me donner des indications :

  • les habitudes des gens qui réussissent
  • les meilleurs morning routine
  • comment lancer son entreprise sans prise de tête

Tous ces articles, vidéo, bouquins me font rêver… mais vont-ils véritablement m’apprendre à me lancer ?

Tout cela ne va pas me faire passer à l’action
Tout cela ne va pas m’aider à lancer concrètement ma société.

J’en saurai plus sur mes mentors ou sur les personnes qui réussissent, mais cela ne s’appliquera peut-être pas à moi.

Si ton objectif est d’écrire un livre, tu peux regarder « la grande librairie » toutes les semaines. Néanmoins, Stéphane King s’enferme dans son bureau tous les matins et ne ressort que lorsqu’il a rédigé cinq ou six pages.
Un immense auteur comme lui passe ses matinées à pondre son futur best-seller.

C’est une habitude qu’il a établie.
C’est un process qu’il a mis en place.

Ta façon de devenir auteur va dépendre du temps que tu vas utiliser à écrire et aussi à publier.
La lecture, le visionnage… créent des connaissances, mais reste assez passif.

Femme devant un ordinateur pour augmenter ta visibilité sur le net

La pratique active amène des compétences.

Examinons trois autres raisons de privilégier l’apprentissage actif à la connaissance passive.

Si tu veux agir, va voir par là.

1/ L’accumulation de savoirs peut cacher la procrastination.

Dans de nombreux cas, les idées que nous piochons à droite à gauche sont un moyen détourner d’éviter d’aller vers ses objectifs. Nous les disons importants pour nous, mais nous préférons amasser de la connaissance dessus.

Et pour la question d’une langue étrangère, comment passer à l’action ?
On peut cumuler tous les dictionnaires et les livres. Ce n’est pas pour autant qu’on la parlera.
On voit bien que la plupart des sociétés qui aujourd’hui proposent d’apprendre un nouveau langage vont le faire via des applications qui nous forcent à pratiquer : discussion avec son smartphone, quizz à remplir…
Et nous recevons des rappels pour passer à l’action. Ils espèrent nous emmener le plus loin possible dans la réalisation concrète de notre but.
Néanmoins, si on n’en fait pas une habitude, au bout d’une semaine, un mois, on arrête les efforts.

On perd aussi beaucoup de temps à vouloir trouver la meilleure méthode au monde.

Nous commettons une erreur : être en mouvement. Cela nous donne l’impression d’avancer alors que nous ne faisons que tourner en rond.
Passons à l’action.
Cherche le must, lire tous les blogs sur le sujet… cela n’est-il pas une forme de procrastination ? Repousser pour quand « on saura tout » ?

2/ la pratique est un apprentissage, mais l’apprentissage n’est pas nécessairement réalisable et concret.

L’accumulation de connaissances n’est pas toujours très pratico-pratique. Bien que l’on découvre de nouvelles méthodes, on ne passe pas forcément à la phase applicative.
L’approche active est l’une des meilleures formes de pédagogie. En effet quand nous commettons des erreurs nous les retenons plus facilement que si on nous les avait dictées.
Je me souviens très bien comment j’ai perdu toute une vidéo de podcast lors de mes premiers montages.
« Ça me servira de leçon » et effectivement je me rappelle quelle est la manipulation à ne surtout pas faire.
La pratique va donc renforcer mes connaissances.

Tu peux regarder des Youtubeurs ou potasser un super livre sur le sujet ça demeurera des connaissances improductives.
Lance-toi réellement sinon, tout ce que tu as consulté ne sera te pas utile.

On a déjà tous lu un article ou vu une vidéo sur une catastrophe naturelle si derrière on ne passe pas à l’action en envoyant un don ça subsiste une intention, ça reste improductif.

3/ la pratique permet de concentrer notre énergie sur le processus.

« Le progrès est le résultat naturel de la concentration sur le processus de toute action »
Thomas Steiner

Notre vie actuelle est la conséquence de nos habitudes et de nos croyances (éducatives, religieuses…).
Si tu refais toujours les mêmes choses ne t’attends pas à un résultat différent.

Va voir le Guide de l’entrepreneur organisé :

Les gens pensent que se concentrer signifie dire oui aux choses sur lesquelles vous devez vous concentrer.
Mais  a n’est pas du tout ce que cela signifie.
Cela signifie dire non aux centaines d’autres bonnes id es qu’il y a.
Il faut choisir avec soin.

Steve Jobs

Augmente ta visibilité sur Google : prends un RDV gratuit ici

Lorsqu’on se concentre sur l’adoption de meilleurs comportements jour après jour, le progrès est continu et ta conclusion logique.

Plutôt que de te forcer à travailler huit heures d’affilée sur un projet qui est long, pourquoi ne pas le diviser en petites étapes que tu feras sur plusieurs journées ?

1/ faire paraître moins imposant un sujet et donc le rendre plus facile à réaliser

2/ concevoir une habitude qui va pouvoir se répéter, se mettre dans l’ambiance plus rapidement.

3/ à force de pratiquer, tu créeras un process pour aller de plus en plus vite.

Par exemple un Podcast (son + vidéo) me prenait plus d’une journée. Maintenant entre l’écriture, l’enregistrement, le montage et la diffusion j’arrive à ne dépasser 4 heures.
Et je pense que le résultat est bien meilleur que ce que je produisais au tout début, non ?

Répéter les actions est une façon plus qu’évidente de réussir.

Un Tennisman va renvoyer la balle des millions de fois avant de devenir le roi de Rolland Garos. Atteindre le geste parfait nécessite des heures d’entraînement.
Reproduire le même geste, avec la même force…

Autant c’est quelque chose qui nous paraît naturel pour les métiers manuels, autant on ne l’applique pas systématiquement pour les professions dites «  intellectuelles ». Pourtant la mise en pratique est la meilleure moyen d’arriver à ses fins.

L’apprentissage passif est-il donc inutile ?

Bien sûr que non étudier pour le plaisir de comprendre est toujours intéressant. De plus l’absorption de nouvelles informations va nous aider à prendre des décisions plus rapidement par la suite.
Lire des livres, des blogs, parcourir des vidéos est toujours profitable.

Par contre, passer à l’action nous fera grandir.
Nous nous cachons souvent derrière notre manque de connaissances pour ne pas agir. C’est notre meilleure excuse pour retarder un choix, repousser notre décision.
Or plus on passe du temps à réaliser les choses plus on apprend sur la façon de gérer sa société.

Fait,
agis,
passe à l’action,
la perfection n’est pas de ce monde (ou plutôt si 😉

Tu veux plus d’infos comme celle-ci ?
Directement dans ta boite mail ?
👉 inscris-toi ici 👈

Comment vendre à coup sûr ?

Comment vendre à coup sûr ?

Arrête de vouloir vendre « à tout prix »

👉 Tu supportes les vendeurs par téléphone, qui t’interrompent dans une tâche super importante ?
👉 Tu aimes être harcelé-e par un marchand de tapis ?
👉 Si tu :

  • Passes ton temps à renégocier tes prix ?
  • À courir et relancer tes prospects ?
  • Proposes une baisse pour que ton client signe ?


C’est sûrement que tu as, comme moi, l’âme d’un « sauveur ». Tu penses que ton produit/service est indispensable pour vivre mieux ?
Mais est-ce que ton client le sait ?

On va voir pourquoi tu t’adresses à un MAUVAIS prospect

et comment faire pour trouver les BONS clients.
On va parler d’Eugène Schwartz -pape du marketing- et de sa typologie de client.

  • Qui aller chercher ?
  • Qui laisser tranquille ?


Pendant des années, j’ai moi-même couru après les MAUVAIS clients, je sais bien ce que ça fait, et l’énergie dépensée, et le moral à zéro, et… pas de rentrée d’argent comme espérée.

Je te donne des trucs pour laisser venir à toi les BONS CLIENTS


Voici les 5 typologies de clients d’après Eugène Schwartz.
Arrêtes de vendre, présentes toi et laisse venir ton client idéal.

À tout de suite dans ce 11ᵉ épisode de Pause Marketing et Développement :

Bonne écoute

 

Si tu as des doutes sur ton process, prends rendez-vous pour qu’on en parle simplement.

Augmente ta visibilité sur Instagram : prends RDV maintenant

Comment arrêter de vouloir être “parfait” ? (procrastination mon amour)

Comment arrêter de vouloir être “parfait” ? (procrastination mon amour)

Comment être parfait et vouloir atteindre à tout prix la perfection ?

Spoiler, je ne voudrais pas te décevoir, mais il est impossible de créer le service, le produit PARFAIT.

Pourquoi avoir postée cette photo 👆 sur mes réseaux sociaux ?

👉 La perfection n’existe pas ?
👉 Faire parler de moi ?
👉 Je suis parfaite dans mon imperfection ?

Un peu des 3 😜

Pendant longtemps j’ai été traumatisée à l’idée d’envoyer en impression un magazine pas lu, relu, revu, re-re-revu… bref, je n’en finissais pas de repousser jusqu’à la dernière limite.
Encore un peu.
Je veux vérifier ça… et puis ça…
Et au final, c’est moi que j’épuisais.

Et puis un jour LA bourde.
Magazine d’une commune, 12000 exemplaires, plusieurs aller-retours de corrections avec une relectrice professionnelle.
Et là, après l’impression bien sûr,
après la distribution en boite aux lettres, bien sûr,
la mairie s’est fait inonder de coup de fil comme quoi il y avait une ÉNOOORME coquille sur la couverture. (il n’y avait pas beaucoup de mail à l’épode)

Oui, le titre, la sur la couverture, le truc le plus gros, le plus visible comportait une faute 😱

Là en plein milieu, sur la toute première page qui s’offre à la vue des lecteurs : inNondations avec 2 « N ».

La honte absolue 😭

Que s’est-il passé ?
Je me suis faites virer ?
Non, tout le monde à bien rigolé (bon mon patron à rigoler jaune quand même).
Ça a fait marrer les habitants, si bien que le maire s’en est resservi dans son discours de début d’année… 3 mois après !

Bref, une longue histoire qui me marque encore plus de 20 ans après.

Pourquoi je te raconte ca ?
Parce qu’aujourd’hui je suis consciente que la perfection n’existe pas.
Peu importe, je vis avec.
Je fais des fautes de frappes et certains ont même décelé des fautes dans mes vignettes Youtube.

Bah ben oui, c’est moi.
Je suis humaine et je fais des erreurs.

Mais c’est aussi comme ça qu’on progresse.
Comme ça qu’on avance aussi.

Cette peur de faire des erreurs m’a souvent empêché de créer, choisir, produire ou même dire des bêtises.
Elle m’a épuisée physiquement et psychologiquement.
Mais je me soigne 😉

Et toi ?
À quel degrés pousses-tu la perfection ?
Jusqu’où ce besoin d’être parfait t’empêche d’avancer ?

J’ai un secret à te révéler :
tu es déjà parfait-e

Tes « aspérités », comme dit une copine, sont le reflet de ta perfection.
Toutes ces petites choses qui te font, toi, sont parfait.
Et justement, toute tes « imperfections » c’est ce qui te caractérise.

Rien à voir avec le marketing / développement cet article-là ?
Et si…

1/ donne ton avis, quel qu’il soit, tu trouveras des gens avec le même avis, et ces ceux-là qui te suivront et achèteront chez toi. (oui, même sur les réseaux sociaux tu peux l’ouvrir)

2/ c’est tes « imperfections » qui te rendent humain-e et qui te permettent de bosser avec d’autres humains. Comme je l’ai déjà dit, nous sommes à l’ère de « Human to Human », fini les grands groupes sans saveur qui fait tous le même job. Amène à tes clients ce que TOI tu peux leur donner.

3/ Soit toujours fier-e de ce que tu produis. Soit dans le mouvement, ne te laisse pas paralyser par les mots des autres, les angoisses de perfections ou le besoin de reconnaissances de gens mal placés.

Voilà, aujourd’hui, en ces temps moroses de covid / hiver gris, je voulais juste de rebooster un peu.

Fonce, tu es parfait-e

Et si tu as besoin d’un coup de main, prends un RDV gratuit pour qu’on en cause.

Augmente la visibilité de ton entreprise

Youpi on est confinés ! (où comment ENFIN lancer son gros projet)

Youpi on est confinés ! (où comment ENFIN lancer son gros projet)

Oui,

bon ok,

c’est peut-être pas un super “Youpi”
mais si on prenait les choses du bon côté et qu’on lançait ENFIN nos projets 🤗

 

En effet,
il ne sert à rien de s’énerver sur ce qu’on ne peut pas contrôler :

  • Le confinement,
  • Ce que les autres font, disent, pensent, expriment, …
  • La situation dans les hôpitaux,

Pour tout cela, on ne peut rien changer.

Alors qu’on pourrait transformer cette période délicate en expérience unique.

Contrairement au premier confinement qui était une découverte,
avec un dé-confinement repoussé de jour en jour,
là on sait d’avance qu’on en aura pour un moment.

On peut le mettre à profit
et ressortir tous ces projets du placard.

Quels sont les 2-3 projets à long terme qui te titillent depuis un moment ?

Ceux sur lesquels tu n’avais jamais pu te donner à fond, parce que tu travaillais toujours dans l’urgence du court terme ?

Une grosse erreur, c’est de passer plus de temps que d’habitude sur Netflix, sur les réseaux sociaux, ou sur le canapé.

L’oisiveté est souvent source de dépression.
Et déprimer chez soi quand, encore en plus, on est enfermé… Il y a mieux comme projet.

Je te propose un plan d’attaque simple.

👉 Commence aujourd’hui, en faisant la liste de ces projets sur papier

👉 Fais ton job en journée, normal.

👉 Quand c’est fini, avances sur l’un de ces projets pendant le reste de la journée.

Ça peut être un projet tout à fait concret, un projet spirituel, …

Moi, par exemple, je vais profiter de ce confinement pour inclure dans ma vie un peu plus d’étirements le matin, à la cool, et de la cohérence cardiaque en journée.
Finaliser un peu plus mes projets.
Refaire du podcast.

Des projets à la pelle… je crois bien que je vais devoir faire un tri 😅

Et toi ?
Quels projets voudrais-tu lancer pendant ce confinement ?

 

PS : dans ce podcast vidéo « Comment tenir ses bonnes résolutions (sans violer sa zone de confort) ? » je te donne plein d’astuces pour te lancer.

Guide l’entrepreneur-e organisé-r (gratuit)

Guide l’entrepreneur-e organisé-r (gratuit)

 Tu te sens dépassé ?
Tu n’arrives pas à honorer toutes tes promesses, tes souhaits pour 2021 ?
Tu te lances et ton boulot te prends TOUT ton temps (mais vraiment toute ta vie)

Je te donne ici -GRATUITEMENT- toutes mes astuces pour t’organiser et t’y tenir.

24 pages pour y voir plus clair dans ton organisation, à la semaine, au mois, et même pour organiser tes journées pour ne plus te faire dépasser !

Télécharge ton guide là

Dans ton Guide de l’entrepreneur-e organisé-e

tu trouveras

  • méthode POMODORO et comment la mettre en Application,
  • Fabien Ollicard et son Bullet Journal style
  • Comment ne plus procrastiner
  • trouver sa voie et s’y tenir
  • les 4 piliers d’une vie épanouie
  • Comment Steve Jobs a mené ses projets

et encore beaucoup d’autres choses.

Si tu te sens débordés et que tu as besoin d’aide contacte-moi.

Ci-dessous quelques extraits

Pomodoro Guide entrepreneur organise
LIRE_Guide entrepreneur organise
Reçois les meilleures infos sur le web et les réseaux sociaux

Les Emails

Exclusifs

Reçois les meilleures infos WEB & RÉSEAUX SOCIAUX directement dans ta boite mails !

Fais connaitre et reconnaitre ta société.

Srtictement réservés aux inscrits

Félicitations ! Tu vas bientôt recevoir ton premier email.

Pin It on Pinterest

Share This